Textes du M’PEP
Dernier ajout : dimanche20 décembre 2015.
 
 
Les articles de la rubrique
 
Israël, une plaie au coeur du proche et moyen-orient (PARTIE 2)
dimanche 20 décembre 2015 par webmaster
ISRAËL, UNE PLAIE AU CŒUR DU MOYEN-ORIENT (PARTIE II) Le panorama historique de l’occupation de la Palestine Par Panthéa Kian, militante politique iranienne, membre du Parti de l’émancipation du peuple (ex-M’PEP). Le 20 décembre 2015. Pour accéder à la partie I, cliquez ci-dessous : (...)
4 reponse(s)
 
Israël, une plaie au coeur du proche et moyen-orient (PARTIE 1)
jeudi 30 juillet 2015 par webmaster
ISRAËL, UNE PLAIE AU CŒUR DU PROCHE ET DU MOYEN-ORIENT(partie 1) Par Panthéa Kian, membre du Conseil national du Parti de l’émancipation du peuple. Le 30 juillet 2015. Pour la troisième fois consécutive, Benyamin Netanyahou le leader du Likoud (droite nationaliste) gagne en mars 2015 les élections (...)
16 reponse(s)
 
Arrêt des bombardements sur Gaza !
vendredi 18 juillet 2014 par Texte du Parti de l’émancipation du peuple (ex. M’PEP)
Depuis plus d’une semaine, la population de Gaza, une des plus denses du monde (plus de 4.000 habitants au km2) est bombardée quotidiennement par l’aviation israélienne. Plus de 200 personnes, hommes, femmes, enfants ont à ce jour été tuées, victimes d’une guerre asymétrique entre un pays dominant, (...)
22 reponse(s)
 
Pour la paix en Palestine
mardi 15 juillet 2014 par Texte du Parti de l’émancipation du peuple (ex. M’PEP)
Rassemblement mercredi 16 juillet à Paris, place des Invalides, à 18h30. A l’appel du Collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens dont fait partie le M’PEP. Le bombardement intensif de Gaza depuis 5 jours, avec plus de 2.500 raids aériens, a causé la mort de (...)
5 reponse(s)
 
Le M’PEP dénonce l’assassinat sous la torture, par le régime iranien, de l’ouvrier blogueur Sattar Behechti. Le M’PEP apporte sa solidarité aux femmes prisonnières en Iran grévistes de la faim.
samedi 17 novembre 2012 par webmaster
Selon le rapporteur de l’ONU pour l’Iran, ce pays détient le record mondial d’écrivains, journalistes et bloggeurs emprisonnés avec des peines allant de 6 mois à 20 ans.