Créer un service public d’aides aux familles et aux personnes seules
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Priorités du M’PEP > Créer un service public d’aides aux familles et (...)
 

CREATION DU SERVICE PUBLIC NATIONAL DECENTRALISE DE L’AIDE AUX FAMILLES ET AUX PERSONNES SEULES

Il existe aujourd’hui, pour les personnes qui ne peuvent s’offrir le luxe de rémunérer un salarié, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Elle est versée pour financer le recours aux services à la personne comme l’aide à domicile. Un million de personnes en bénéficient : 60 % d’entre elles résident à domicile. Ces emplois sont logés dans des associations, des services d’aide à domicile, ou par l’embauche directe d’un salarié.

On ne peut pas dire que cette mesure favorise systématiquement les « riches » : des ménages aux revenus moyens en bénéficient. Mais le système reste contestable dans le sens où il ne crée pas une égalité suffisante entre toutes les familles qui auraient besoin d’employer un salarié à domicile. Pour parvenir à cette égalité, un service public national décentralisé de l’aide aux familles et aux personnes seules doit être mis en place. Sa gestion serait décentralisée et ses instances seraient majoritairement composées de représentants des syndicats, des élus et des familles. Pourraient en bénéficier ceux qui auraient des besoins dans les domaines suivants : ménage, repassage, cuisine, aide aux devoirs, garde des enfants, aller chercher les enfants à l’école, aide aux personnes âgées, aide aux handicapés, aide à la gestion administrative des familles… Les salariés de ce service public de l’aide aux familles disposeraient d’une convention collective nationale. Des contrats pourraient être passés avec des entreprises locales à but non lucratif.