David Galula, Contre-insurrection, théorie et pratique, Économica, 2008.
samedi 30 juillet 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Politique > David Galula, Contre-insurrection, théorie et (...)
 

Contre-insurrection, théorie et pratique,

Auteur : David Galula,

Editions : Économica, 2008.

Présentation de l’éditeur

Les armées occidentales actuellement engagées dans des conflits d’un type nouveau, face à un adversaire insaisissable, pourraient-elles s’inspirer de l’histoire des guerres révolutionnaires pour se sortir de l’impasse stratégique dans laquelle elles semblent installées ? L’influence du présent ouvrage sur la pensée utilitaire américaine relève du paradoxe : un Français disparu, inconnu dans son pays, est devenu une référence majeure pour la génération d’officiers de l’US Army aux prises avec les insurrections modernes. Dans son Contre-insurrection, théorie et pratique, rédigé au début de son exil américain, le lieutenant-colonel David Galula livre les leçons qu’il a tirées de sa longue pratique de ce type de conflit, de la chute de Tchang Kaï Chek à la guerre d’Algérie. pour lui. la victoire des insurgés n’est pas une finalité : en s’adaptant à la situation, le gouvernement de contre-insurrection peut. s’assurer du soutien de la population, qui est la clé du succès. Son approche de la question est donc avant tout politique, sans recours. systématique à la violence. Cette première parution en français du livre de Galula est l’occasion de relancer un débat dans lequel notre pays peut avoir toute sa place.

Biographie de l’auteur

David Galula (1919-1968) est entré à Saint-Cyr à la veille de la deuxième guerre mondiale. Sa carrière militaire (1939-1963) fut d’une richesse exceptionnelle : il fut à la fois acteur sur les principaux champs de bataille de l’armée française et observateur éclairé des principales guerres révolutionnaires de la deuxième moitié du XXe siècle, notamment en Extrême Orient. Chercheur associé à Harvard après son départ de l’armée. il a rédigé deux ouvrages sur son expérience et sa conception du combat de contre-insurrection. La communauté militaire américaine le considère aujourd’hui comme le principal stratège français du XXe siècle.