Dimanche 16 décembre 2012 : Etape Aix-La-Fare-les-Oliviers - Chronique de la marche Nice/Notre-Dame-des-Landes
mercredi 19 décembre 2012
Auteur : par Alain FUENTES
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Environnement > Chroniques de la marche (...) > Dimanche 16 décembre 2012 : Etape Aix-La-Fare-les-
 

CHRONIQUES DE LA MARCHE NICE-NOTRE–DAME–DES- LANDES

Par Alain Fuentes, membre du M’PEP.

Départ d’Aix vers 9h direction La Fare-les-Oliviers : 23 km environ. Le goudron est toujours là, il fait partie de notre quotidien et on commence à vivre avec nos ampoules aux pieds. Les amis qui nous accueillent nous donnent des pansements et autres médicaments, chez eux nous en profitons pour soigner nos bobos. Heureusement qu’ils sont là, présents, attentionnés et pleins de gentillesse à notre égard. A chaque étape c’est le même réconfort et j’avoue que cela fait du bien au moral et contribue à garder intacte notre détermination. Qu’ils en soient tous remerciés.

J’avais promis de revenir sur la soirée de samedi à Aix. L’accueil et le repas dans cette grande salle étaient parfaits. Un repas gargantuesque était servi en notre honneur. J’étais assis à côté du gars de la Radio Zinzine et nous avons beaucoup échangé. Après le repas il y avait une fête à l’hôtel de ville à l’occasion de notre passage à Aix. Certains parmi nous y sont allés, les jeunes de l’équipée, pour ma part je suis allé me coucher. Nous sommes arrivés à La-Fare-les-Oliviers vers 18h.

J’ai oublié de le préciser avant, un camarade à vélo nous a rejoint depuis trois jours. Durant le parcours nous avons échangé avec beaucoup de personnes, le soleil étant de retour, c’est quand même plus facile. Notre démarche est toujours bien perçue et encouragée. Durant le trajet, vers midi nous avons eu la visite des jeunes journalistes aixois du mensuel Le Ravi, il se trouve dans les kiosques dans les Bouches-du-Rhône, pour le reste il faut les contacter et s’abonner : redaction@leravi.org. Ils ont pris l’avis de tous les participants à la marche. Le reportage a duré une bonne demi-heure, il sera publié dans l’édition à paraître début janvier 2013. A notre arrivée à La-Fare-les-Oliviers des copains du comité de soutien à l’action de NDDL nous ont accueillis. Nous sommes allés directement chez eux pour nous restaurer. Lors du repas les discussions portaient sur notre démarche et sur le projet de Nantes. Nous sommes allés nous coucher très tôt, nous sommes un peu fatigués et nous avons besoin de récupérer. Grâce à nos amis rencontrés au fil des étapes, notre détermination est intacte, je dirais même qu’elle grandit de jour en jour. On parle de notre démarche, on nous soutient et cela nous fait du bien au moral.