Don de Lillo, L’homme qui tombe, Actes Sud, 2008.
lundi 29 août 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Educ’ pop’ > Livres > Don de Lillo, L’homme qui tombe, Actes Sud, (...)
 

L’homme qui tombe

Auteur : Don de Lillo

Editeur : Actes Sud, 2008


« Ce n’était plus une rue mais un monde, un espace-temps de pluie et de cendres et de presque nuit. Il marchait vers le nord dans les gravats et la boue et des gens le dépassaient en courant, avec des serviettes de toilette contre la figure ou des vestes par-dessus la tête. Ils pressaient des mouchoirs sur leur bouche. Ils avaient des chaussures à la main, une femme avec une chaussure dans chaque main, qui le dépassait en courant. Ils couraient et ils tombaient, pour certains, désorientés et maladroits, avec les débris qui tombaient autour d’eux, et il y avait des gens qui se réfugiaient sous des voitures. Le grondement était encore dans l’air, le fracas de la chute. Voilà ce qu’était le monde à présent. » Le 11 septembre 2001, Keith, est pétri de cendres et tient une mallette qui n’est pas la sienne. Il a du verre dans les cheveux et sur le visage. Il vient d’échapper au chaos et se réfugie instinctivement chez Lianne, son ex-femme, et leur fils de sept ans Justin. Lianne dérive entre ses propres angoisses. La catastrophe a sur chacun d’eux des effets différents. Keith abandonne la finance pour le poker, elle se tourne vers la religion. Chacun bricole sa propre survie. Pendant ce temps, la police recherche « l’homme qui tombe », un artiste dont la performance consiste à se suspendre la tête en bas à un immeuble ou un clocher. Peu à peu, tous les repères se brouillent. Don DeLillo laisse ses personnages s’égarer sans intervenir. L’Homme qui tombe prend toute sa place dans une œuvre qui n’a cessé de présager l’importance du terrorisme dans la société d’aujourd’hui.