Gilles Kepel, Quatre-vingt-treize, Gallimard, 2012.
vendredi 6 juillet 2012
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Politique > Gilles Kepel, Quatre-vingt-treize, Gallimard, (...)
 

Quatre-vingt-treize

Auteur : Gilles Kepel

Editions : Gallimard, 2012



Quatre-vingt-treize : la Seine Saint-Denis est la figure des transformations révolutionnaires que connaît la France contemporaine. Un département dans lequel l’importance de la présence musulmane s’inscrit au cœur des bouleversements de la démographie et de l’immigration, de la marche forcée de la désindustrialisation à la haute technologie, de la persistance du chômage, d’une intégration sociale difficile à mettre en œuvre – mais aussi de la percée des nouvelles générations dans le champ politique, culturel ou économique. Ces contrastes très accusés sont l’une des caractéristiques les plus saillantes et les moins connues de l’Islam de France. C’est cela que nous donne à voir Quatre-vingt-treize, en partageant avec le lecteur l’expérience du terrain au quotidien, depuis les mosquées et les HLM jusqu’aux lambris des palais de la République, et la perspective historique de trois décennies écoulées, à travers l’Islam des « darons », des Frères et des jeunes. Entre la tentation salafiste et la participation aux élections, le halal et l’internet, l’Islam de France déploie une multiplicité de facettes qui s’inscrivent dans une citoyenneté encore inaccomplie, comme l’illustrent ces deux extrêmes opposés que sont la composition de l’équipe de France de football et celle de l’Assemblée nationale.
Quatre-vingt-treize apporte des connaissances inédites et de première main au débat de fond qui traverse notre société sur la participation de l’Islam à la construction de son identité plurielle dans un univers globalisé.