Joseph Macé-Scaron, La tentation communautariste, Plon, 2001.
mercredi 8 août 2012
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Politique > République, nation, institution > Joseph Macé-Scaron, La tentation communautariste,
 

La tentation communautariste

Auteur : Joseph Macé-Scaron

Editions : Plon, 2001



Bientôt une carte identitaire à la place de la carte d’identité ? Quelle est ta communauté ? Quelle est ta tribu ? Dis-moi tes goûts culturels, sexuels, religieux, tes modes vestimentaires et je te dirai où tu peux te ranger.
Jamais on n’a autant parlé d’individualisme.
Jamais la personne n’a été autant étiquetée, évaluée, jaugée, niée au profit d’une identité collective.
En se drapant dans le droit à la différence et le respect des cultures, le communautarisme, par le nettoyage éthique, va-t-il réussir là où les totalitarismes ont échoué ?
Qu’il s’agisse des répercussions dans l’Hexagone des attentats du 11 septembre, du conflit du Proche-Orient, de la question corse, des quotas ou de la précarité, la France vit déjà, sans le savoir, à l’heure du multiculturalisme. Nos maîtres censeurs nous interdisent un véritable débat. Ils sont relayés par l’Etat qui, soucieux d’assurer sa pérennité, a bien compris qu’il devait distribuer des droits s’il ne voulait pas avoir à redistribuer des richesses.

La République une et indivisible est, aujourd’hui, un mythe en miettes.