Jusqu’au bout
janvier 2007
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Actualité > Luttes sociales > Jusqu’au bout
 


Jusqu’au bout

Film de Maurice Failevic.

Vous vous souvenez, vous, de ces salariés d’une usine textile des Ardennes qui, en juillet 2000, avaient menacé de faire pêter les produits dangereux qu’ils avaient en stock si on ne leur accordait pas des conditions décentes de licenciement ? Moi non, je l’avoue un peu honteusement d’ailleurs. La société s’appelait Cellatex, et je l’avais oublié alors qu’en son temps les médias faisaient des gorges chaudes de ce nouveau type de conflit utilisant la menace écologique comme levier de négociation. C’est comme ça, un conflit en chasse un autre et l’on s’habitue aux plans de licenciements qui, comme pour les accidents de la route, les enlèvements d’enfants, les agressions, les voitures brûlées, les bavures policières, n’arrivent qu’aux autres, ceux qui sont loin. Et pourtant, à bien y regarder, ce sont, d’une manière ou d ‘une autre nos voisins. Voilà pourquoi, hier soir, au lieu de France-Afrique du Sud, j’ai regardé Jusqu’au bout, un téléfilm de france trois réalisé par Maurice Failevic qui raconte la même histoire en changeant à peine quelques détails, mais en faisant jouer d’anciens salariés de la Cellatex. Quel choc ! j’ai eu la même impression douloureuse et poignante que face à un film de Ken Loach. Cela me redonne envie de croire à une télévision au service du public, capable d’aborder de front des questions de société dans leur crudité et leur réalité, sans craindre de choquer les spectateurs dans le confort de leur salon. Un grand moment de catharsis donc, et je regrette du coup que le film ne soit pas rediffusé.