Les raisons d’adhérer au Parti de l’émancipation du peuple (ex. M’PEP)
samedi 21 juin 2014
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Qui sommes-nous ? > Les raisons d’adhérer au Parti de l’émancipation du
 

LES RAISONS D’ADHERER AU PARTI DE L’EMANCIPATION DU PEUPLE (EX. M’PEP)

Par le Parti de l’émancipation du peuple (ex. M’PEP).

Le 21 juin 2014.

Les élections européennes qui viennent de se dérouler sont l’ultime confirmation de deux phénomènes majeurs, et le signe d’une impasse délétère.

Le premier phénomène, qui ne cesse d’augmenter, c’est le rejet massif des citoyens français du système européen. Ce dernier provoque à la fois une gigantesque crise économique et sociale, et la suppression de tout processus démocratique, du fait de la dissolution des souverainetés nationales qui est le but ultime de ce système. C’est en effet le seul moyen pour verrouiller les institutions afin que seules des politiques d’inspiration néolibérales puissent être menées.

Le deuxième phénomène montre que ce refus, sans doute majoritaire, n’est pas représenté par un parti politique qui soit à la fois en faveur du démantèlement du capitalisme néolibéral, et en faveur de la restauration de la souveraineté nationale. Résultat : les électeurs, très nombreux, qui se retrouvent dans ce double objectif urgent et nécessaire, n’ont à leur disposition pour les représenter, que l’abstention, le vote blanc ou le vote FN. Autrement dit des sortes d’impasses différentes. En effet, si l’abstention était nécessaire pour les élections européennes, afin de ne pas légitimer le système européen antidémocratique, elle ne peut bien sûr déboucher sur aucune perspective au niveau national, surtout pour les élections législatives. Et le FN, parti qui a prouvé depuis sa naissance son électoralisme cynique, est un faux débouché, très utile aux partis classiques afin de démoniser la démondialisation et provoquer un réflexe de vote utile à un moment où ces partis, justement, sont complètement décrédibilisés.

Le M’PEP, est ce chaînon manquant. Parti anticapitaliste et démondialisateur, il propose à la fois la nécessité de restaurer la souveraineté nationale et un programme construit et cohérent pour réussir en bon ordre l’indispensable démondialisation. C’est la seule issue. Il faut que ce courant d’idées essentiel et pour l’instant orphelin d’un parti en position de visibilité soit présent sur la scène politique afin de sortir d’une impasse gravissime. Il faut que les intérêts structurels des classes populaires et moyennes soient de nouveau représentés par un parti de gouvernement crédible et déterminé.

Ce parti politique, c’est le Parti de l’émancipation du peuple (ex. M’PEP) ! Sortons de l’impasse ! Rejoignez-nous, adhérez au Parti de l’émancipation du peuple !