Marc Bloch, préface de Yann Potin, Mélanges historiques, CNRS Éditions, 2011.
samedi 30 juillet 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Enseignement / Culture / (...) > Marc Bloch, préface de Yann Potin, Mélanges (...)
 

Mélanges historiques

Auteur : Marc Bloch, préface de Yann Potin

Editeur : CNRS Éditions, 2011


Des Rois thaumaturges à La Société féodale, des Caractères originaux de l’histoire rurale à L’Étrange Défaite, Marc Bloch (1886-1944) a construit une oeuvre imposante, exigeante, ambitieuse, renouvelant en profondeur les conditions d’exercice du métier d’historien. Ces Mélanges historiques, vaste recueil d’articles réunis par ses disciples et publié pour la première fois en 1963, éclairent l’évolution d’une pensée toujours en mouvement, rompant avec les vieux schémas de l’histoire événementielle pour accoucher d’une méthode novatrice, attentive à la longue durée, aux mentalités collectives, aux structures économiques et sociales. Marc Bloch, de sa culture encyclopédique, embrasse ici des domaines aussi variés que l’histoire du servage, les transformations de la vie rurale, les conséquences sociales de l’invention du moulin à eau ou l’évolution des rites de la cour royale. Une histoire du Moyen Âge vivante, sensible, charnelle, dont se réclameront Fernand Braudel, Ernest Labrousse, Emmanuel Le Roy Ladurie et Alain Corbin. L’oeuvre d’un historien majeur du xxe siècle, lu et commenté dans le monde entier.

Ces copieux Mélanges historiques forment bien plus qu’un hommage académique posthume : ils constituent la matérialisation d’un relais scientifique et la cristallisation éditoriale d’une dette intellectuelle envers Marc Bloch, qui ne cesse de rebondir, pour resurgir depuis lors à chaque nouvelle génération de « médiévistes ».
Yann Potin