Numa Murard, La Morale de la question sociale, ou la culpabilité des victimes, La Dispute, 2003.
dimanche 31 juillet 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Social > Numa Murard, La Morale de la question (...)
 

La Morale de la question sociale, ou la culpabilité des victimes,

Auteur : Numa Murard,

Editions : La Dispute, 2003.

Nourri d’abondance par moult entretiens et une longue expérience de l’auteur sur le « terrain » de la pauvreté et de la précarité, cet ouvrage touche du doigt la façon subjective dont, à l’heure de ce que les sociologues nomment la « modernité réflexive », les individus vivent les différentes épreuves de la vie (expérience familiale, déboires amoureux, vie sans travail, exclusion...).

Sans se priver d’une stimulante réflexion philosophique sur les questions de pouvoir et de risque, Numa Murard montre ainsi combien à vouloir à tout prix responsabiliser ceux qui souffrent par accident, maladie ou précarité, l’on finit vite par enfermer les victimes du malheur dans la culpabilité de l’échec.