Philippe Ségur, Le pouvoir monstrueux, Éditions Buchet-Chastel, 2010.
samedi 16 juillet 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Politique > Philippe Ségur, Le pouvoir monstrueux, Éditions (...)
 

Le pouvoir monstrueux,

Auteur : Philippe Ségur,

Éditions Buchet-Chastel, 2010.

Un pouvoir sage et mesuré, la gestion du politique en bon père de famille, l’idée du dirigeant simple et modeste citoyen, cela n’existe pas ou n’a jamais existé que comme accident de l’histoire. Car ce qui caractérise le pouvoir, c’est, au contraire, sa démesure et sa nécessité de l’afficher. En cela, il est un monstre, un phénomène qui sort de la nature et se doit d’être spectaculaire. Et s’il l’est, n’est-ce pas pour dissimuler autre chose, pour capter tous les regards et masquer l’essentiel qui est la domination ? En remontant aux sources du pouvoir politique occidental, à la période romaine archaïque, en revenant sur la mythologie et sur les traits saillants de l’histoire républicaine, en s’intéressant à son enracinement dans le psychisme humain, l’auteur propose une réflexion sur la nature universelle du pouvoir, sur ce qu’il représente aussi bien hier qu’aujourd’hui et sur les raisons de la soumission et de la sidération des foules.