Jacques Le Goff, Le Moyen-âge et l’argent, Perrin, 2010.
jeudi 5 août 2010
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil du site > Educ’ pop’ > Livres > Jacques Le Goff, Le Moyen-âge et l’argent, (...)
 

Le Moyen-âge et l’argent

Auteur : Jacques Le Goff,

Editions : Perrin, 2010.

Présentation de l’éditeur

Un livre neuf sur un sujet méconnu, par le plus grand médiéviste français.

Dans cet essai, Jacques Le Goff veut expliquer quel a été le sort de la monnaie, ou plutôt des monnaies, dans l’économie, la vie et la mentalité médiévales ; et, dans cette société dominée par la religion, comment l’Eglise a considéré et enseigné l’attitude que le chrétien doit observer face à l’argent et l’usage qu’il peut en faire. Il fait voir aussi que si l’argent a joué un rôle important dans l’essor des villes et du commerce et dans la constitution des Etats, le Moyen Age, faute d’un véritable marché global, n’a pas connu ne fût-ce qu’un précapitalisme, même à la fin. C’est pourquoi son développement économique a été lent et limité, en dépit de quelques réussites remarquables. Au Moyen Age, donner de l’argent est aussi important que d’en gagner. La vraie richesse n’est pas encore celle de ce monde, même si la place de l’argent s’accroît dans les faits et dans les esprits. Une telle mise au point, conçue pour le plus large public, n’existait pas sous cette forme. Elle redresse bien des idées reçues.

Jacques Le Goff est internationalement reconnu comme l’un de nos plus grands médiévistes. Depuis son premier livre publié en 1956, Marchands et Banquiers du Moyen Age, il n’a cessé d’explorer les mentalités médiévales et en a profondément renouvelé l’histoire. La liste de ses ouvrages, et des distinctions qu’il a reçues, est impressionnante, et son enthousiasme demeure intact.