L’euro déchiré
lundi 9 mai 2011
Auteur : par Texte du M’PEP

Le 9 mai est depuis quelques années la « Journée de l’Europe ». Cette date est l’anniversaire de la « Déclaration Schuman » du 9 mai 1950 qui lançait le processus d’étouffement des pays européens appelé « construction européenne ». Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire tragique, des militants du M’PEP se sont rendus, le 9 mai au soir, devant la Délégation de la Commission européenne à Paris, 288 boulevard Saint-Germain, et ont déchiré symboliquement la reproduction grand format d’un billet de 20 euros. Ce billet, tenu fièrement par deux banquiers en chapeau haut de forme, cigare au bec et ventripotents, a été arraché de leurs mains et déchiré par une foule scandant leur volonté de revenir au franc sur l’air de la carmagnole, exigeant que le peuple puisse exercer sa souveraineté monétaire.

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
 

L’EURO DÉCHIRÉ

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).

Le 9 mai 2011.

Le 9 mai est depuis quelques années la « Journée de l’Europe ». Cette date est l’anniversaire de la « Déclaration Schuman » du 9 mai 1950 qui lançait le processus d’étouffement des pays européens appelé « construction européenne ». Il s’agit en réalité de la construction d’un marché européen tout entier tourné vers les intérêts des classes dirigeantes.

Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire tragique, des militants du M’PEP se sont rendus, le 9 mai au soir, devant la Délégation de la Commission européenne à Paris, 288 boulevard Saint-Germain, et ont déchiré symboliquement la reproduction grand format d’un billet de 20 euros. Ce billet, tenu fièrement par deux banquiers en chapeau haut de forme, cigare au bec et ventripotents, a été arraché de leurs mains et déchiré par une foule scandant leur volonté de revenir au franc sur l’air de la carmagnole, exigeant que le peuple puisse exercer sa souveraineté monétaire.

Ce même jour, 9 mai 2011, un sondage TNS-SOFRES indiquait que 30% des personnes interrogées souhaitaient revenir au franc, dont une très forte proportion d’ouvriers, d’employés, de femmes, de jeunes… Ce résultat est remarquable et montre qu’une majorité de citoyens est en train de se former pour se libérer du carcan de l’euro.

Cliquez sur le titre en rouge pour accéder à la couverture du livre « Sortons de l’euro ! »


2011-M’PEP-Journée de l’Europe-Sortons de l’euro par M-PEP

Cliquez sur le titre en rouge pour accéder à l’intervention de Jacques Nikonoff sur le thème "Sortir de l’Euro et construire une monnaie commune" à l’UA du M’PEP de novembre 2010