Joe Gores, Spade et Archer, Éditions Rivages/Thriller, 2011.
samedi 16 juillet 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil du site > Educ’ pop’ > Livres > Joe Gores, Spade et Archer, Éditions Rivages/Thrill
 

Spade et Archer,

Auteur : Joe Gores,

Éditions Rivages/Thriller, 2011.

Tout le monde connaît la fin du partenariat entre Sam Spade et Miles Archer : le second se fait tuer au début du Faucon maltais. Qu’en est-il de leur passé commun (leur rencontre, leurs enquêtes, la liaison de Spade avec la femme d’Archer, Iva) ? Car Archer n’était pas vraiment un type sympa, mais on se souvient, dans le Faucon, que Spade lui était loyal.

1921. Spade, lassé des enquêtes médiocres qu’il doit mener pour la Continental, monte sa propre agence à San Francisco. En cette aube du banditisme moderne, les clients ne tardent pas à affluer. Spade, enfin débarrassé des enquêtes de moralité et des maris disparus, va se frotter à ce "nouveau monde" qui émerge, fait de truands, de crimes ingénieux, de femmes fatales, d’alcool de contrebande, de trahisons, de pognon pourri, de dèche, de coups tordus et de détectives privés : bienvenue dans l’Amérique du vingtième siècle et du hard boiled de Dashiell Hammett.

Car Spade & Archer, c’est évidemment un hommage au maître : en recréant l’univers hammettien, Joe Gores promène Sam Spade à travers les bas-fonds de San Francisco avec un style et un mordant qui réjouiront les amateurs, mais fait aussi la liaison entre le "Continental Op" de Moisson rouge, personnage très proche d’Hammett lui-même, inspiré par son expérience à la Pinkerton, et l’archétype "idéal" du détective dur à cuire qu’allait devenir Sam Spade et dont Le Faucon maltais est devenu une sorte de référence indépassable.

Joe Gores, lui-même également ancien détective privé, sait parfaitement de quoi il parle.

"Personne n’a écrit si bien depuis Hammett et Chandler que Joe Gores." (Ross Thomas)