Le M’PEP va rencontrer le PCF et le PG
samedi 24 septembre 2011
Auteur : par Texte du M’PEP

La Fête de l’Humanité est décidément un lieu d’intense activité politique que rien ne peut remplacer. C’est ainsi que les relations entre le M’PEP et les deux principaux partis du Front de gauche se sont réchauffées au point que, pour la première fois, le principe de rencontres officielles a été décidé d’une part entre le M’PEP et le Parti de gauche, et d’autre part entre le M’PEP et le Parti communiste français.

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
 

LE M’PEP VA RENCONTRER LE PCF ET LE PG

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).

Le 24 septembre 2011.

La Fête de l’Humanité est décidément un lieu d’intense activité politique que rien ne peut remplacer. C’est ainsi que les relations entre le M’PEP et les deux principaux partis du Front de gauche se sont réchauffées au point que, pour la première fois, le principe de rencontres officielles a été décidé d’une part entre le M’PEP et le Parti de gauche, et d’autre part entre le M’PEP et le Parti communiste français.

Avant de revenir sur les épisodes de ces rencontres, nous tenons à vous informer que le M’PEP a été contacté jeudi 22 septembre par le PG. Le Comité de liaison du Front de gauche qui devait se réunir vendredi 23 septembre devait traiter de l’entrée du M’PEP au Front de gauche. Une très prochaine rencontre entre le M’PEP et le Front de gauche devrait avoir lieu.

Toujours à la Fête de l’Humanité, une rencontre a eu lieu au stand du Venezuela entre Jacques Nikonoff, porte-parole du M’PEP, et Jean-Luc Mélenchon, coprésident du PG et candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle. Jacques Nikonoff a demandé à Jean-Luc Mélenchon si ce dernier était d’accord pour qu’une réunion soit organisée entre des représentants du M’PEP et du PG afin d’étudier la possibilité que le M’PEP entre dans le Front de gauche. Jean-Luc Mélenchon s’est déclaré favorable à une telle réunion et a demandé que le M’PEP contacte Martine Billard, l’autre coprésidente du PG, pour la préparer.

Pour accéder aux photos de la rencontre entre Jacques Nikonoff et Jean-Luc Mélenchon, cliquez ici :

Une autre rencontre a eu lieu au stand de l’Agora de l’Humanité entre Jacques Nikonoff, porte-parole du M’PEP, et Pierre Laurent, secrétaire national du PCF. Comme avec Jean-Luc Mélenchon, Jacques Nikonoff a demandé à Pierre Laurent s’il était d’accord pour qu’une réunion soit organisée entre des représentants du M’PEP et du PCF afin d’étudier la possibilité que le M’PEP entre dans le Front de gauche. Pierre Laurent, qui n’a pas dit non (mais qui n’a pas dit oui non plus), a conclu cet entretien par « on se rappelle ! ».

Pour accéder aux vidéos du débat qui s’est tenu au stand de l’Humanité sur le thème de la démondialisation avec : André Chassaigne (PCF), Jean-Marie Harribey (Attac), Arnaud Montebourg (PS), Jacques Nikonoff (M’PEP), cliquez ici :

La troisième rencontre de la Fête de l’Humanité s’est tenue au stand de la Manche du PCF. Un débat y était organisé sur le Front de gauche en présence de Eric Coquerel (secrétaire national du PG), Olivier Dartigolles (membre du comité exécutif du PCF), Michèle Dessenne (porte-parole du M’PEP), Christian Picquet (GU), un représentant d’une tendance minoritaire du NPA et une représentante de C&A. Michèle Dessenne a renouvelé la demande faite par le M’PEP d’entrer au Front de gauche au titre de la diversité et du respect du pluralisme. Eric Coquerel, du PG, a déclaré publiquement qu’il y était favorable. Olivier Dartigolles (PCF) et Christian Picquet (GU) ne s’y sont pas opposés, même s’ils sont restés silencieux... Mais qui ne dit mot consent ! Non ?

Pour accéder aux vidéos du débat sur le Front de gauche au stand de la Manche entre Eric Coquerel (PG), OlivierDartigolles (PCF), Michèle Dessenne (M’PEP), Christian Picquet (GU), le représentant d’une tendance minoritaire du NPA et la représentante de C&A, cliquez ici :