Le M’PEP signe la PETITION : "Personne dehors !"
mercredi 13 août 2008
Auteur : par Texte du M’PEP
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil du site > Actualité > Initiatives > Le M’PEP signe la PETITION : "Personne dehors (...)
 

Pas de fermeture d’hébergement sans solution durable pour leurs occupants

PARCE QUE LA SITUATION EST IDENTIQUE DANS LE BAS-RHIN, EN ALSACE, PARTOUT EN FRANCE : SOUTENEZ LE RÉSEAU PERSONNE DEHORS

L’Etat, hors la loi : Pas de fermeture d’hébergement sans solution durable pour leurs occupants !

Le réseau "Personne dehors !" basé à Lyon, rassemble des citoyens sensibles à l’universalité du droit à un habitat digne. Nous voulons faire appliquer le Droit Au Logement Opposable et exigeons un moratoire des fermetures d’hébergement d’urgence sans proposition de relogement.

Merci de nous soutenir en signant cette pétition !

Des associations ont également rejoint la moblisation : l’Action Pour l’Insertion Sociale par le Logement (ALPIL), ATD Quart Monde Lyon, La Cimade, C.L.A.S.S.E.S, Collectif Tchétchénie, Demeurant Partout, Entraide Protestante Lyon, Fondation Abbé Pierre, Ligue des droits de l’homme 69, Médecins du Monde, Programme France Handicap International, Réseau "Personne dehors !", RESOVIGI...

Parce que cette situation est "installée" partout en France...

Signataires ALSACE : Collectif SDF Alsace,

Plus d’infos sur http://personnedehors.blogspot.com


A l’attention de : Madame Christine BOUTIN, Ministre du logement et de la Ville

La situation de l’accueil d’urgence dans le Rhône atteint un niveau d’alerte maximal :
- Saturation structurelle du dispositif.
- Plus de 50 personnes sollicitant chaque jour le dispositif, que ce dernier ne peut prendre en charge.
- Des prises en charge hôtelières palliatives extrêmement coûteuses.
- La perspective de 208 fermetures de places d’hébergement sans remplacement, dans les jours qui viennent.
- Le non respect de l’article 4 de la Loi Droit Au Logement Opposable instituant le droit au maintien dans une structure d’hébergement.

La deuxième ville de France présente un déficit de presque 500 lits d’accueil.

Les intervenants, travailleurs sociaux et acteurs du logement, sont confrontés quotidiennement à la gestion de la pénurie qui prend parfois des formes brutales : rotation obligatoire des hébergés (une personne est remise à la rue pour qu’une autre puisse dormir au chaud). L’ensemble des protections prévues par la loi devient sans effet : séparation des familles, prise en charge limitée dans le temps, mise à la porte sans procédure, non prise en compte des problématiques de santé.

Les individus, acteurs et témoins de ces dérapages, qui pensent avoir atteint le seuil de l’inacceptable, et qui veulent se réunir dans une double dynamique de vigilance et de construction de projet se réunissent désormais sous « Personne dehors ! ».

Nous invitons tous les citoyens sensibles à l’universalité du droit à un habitat digne à se réunir pour :
- Capitaliser les dysfonctionnements des dispositifs publics d’hébergement et de logement d’urgence, pour aider les décisionnaires à les résoudre ;
- Accompagner les mouvements sociaux de mal-logés et de résidents de structures d’hébergement, qui commencent à émerger ;
- Produire des propositions d’aménagement des dispositifs, qui s’adaptent à la demande et aux publics.

Il s’agit d’exercer une fonction de vigilance autour des réductions de places d’hébergement au mois d’avril et à l’impact de cette évolution (à volume de réponse constant, il faudra bien mettre certains résidents à la rue...). Dans certains lieux, les habitants commencent à s’organiser. Ils ont besoin de soutien.

Pour améliorer le fonctionnement et à l’occasion de la (re)prise de fonction des nouvelles équipes municipales, chacun est appelé à témoigner des dysfonctionnements constatés à l’intérieur de chaque structure, ou dans l’ensemble des rouages du « système hébergement/logement ».

Il est indispensable d’aujourd’hui de proposer et de mettre en oeuvre un véritable accueil, « inscrit dans les traditions de notre ville ».

Lien vers le texte : http://personnedehors.blogspot.com

Pour faire un lien vers cette pétition, cliquez-ici : http://www.mesopinions.com/Collectif-Personne-dehors—pet...