Le M’PEP invite la gauche française au colloque sur la Charte de La Havane samedi 11 octobre à l’Assemblée nationale
jeudi 9 octobre 2008
Auteur : par Jacques Nikonoff, Michèle Dessenne

En portant la charte de la Havane comme système de coopération et d’échange, vous ferez peut-être renaître l’espoir que le libre-échange n’est pas une fatalité et que "changer la vie" est encore possible.

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Actualité > Communiqués > Le M’PEP invite la gauche française au colloque (...)
 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU M’PEP

Jeudi 9 octobre 2008.

LE M’PEP INVITE LA GAUCHE FRANCAISE AU COLLOQUE SUR LA CHARTE DE LA HAVANE SAMEDI 11 OCTOBRE A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Face à la crise financière, c’est-à-dire la démonstration de la nocivité
du capitalisme, du danger concret qu’il fait peser sur la vie réelle des
peuples, face au libre-échange qui a été imposé comme système économique
mondial et comme idéologie, la gauche doit et peut proposer, avec courage
et hardiesse, une autre voie.
La Charte de La Havane, rédigée il y a 60 ans, est plus que jamais
d’actualité. Elle offre les conditions d’échanges équilibrés entre les
pays, qui permettraient de mettre un terme à la ruine organisée des pays
"en développement" et la mise en œuvre d’accords justes prenant en
compte les besoins.

Alors, Madame Aubry, vous qui affirmez dans le Figaro que le "système est en cause" et qu’il faut opposer au libre-échange "un juste échange",
Alors, Madame Royal, vous qui proclamez que "ça ne sert à rien de sauver les banques si c’est pour se retrouver avec le même système dans un an", vous qui voulez supprimer les paradis fiscaux,
Alors, Monsieur Hamon, vous qui en appellez à des "restrictions
européennes au libre-échange" et qui dénoncez le pacte de stabilité,
Nous vous invitons à participer à la journée de réflexion et de travail sur
la Charte de La Havane, le 11 octobre à l’Assemblée nationale.

Bien sûr, l’invitation que nous vous lançons n’est pas exclusive : elle
s’adresse à toute la gauche et à l’extrême-gauche, comme aux
organisations se revendiquant de l’altermondialisme.

Il vous appartient de reprendre le flambeau du socialisme, de remettre au
cœur de la gauche ses valeurs, l’égalité, la fraternité, la liberté, la laïcité, l’internationalisme. Les ouvriers, les employés, les privés d’emploi, et tous ceux qui concourent par la force de leur travail à faire vivre la cité, attendent un souffle nouveau.

En portant la Charte de La Havane comme système de coopération et d’échange, vous ferez peut-être renaître l’espoir que le libre-échange n’est pas une fatalité et que "changer la vie" est encore possible.

Nous vous attendons samedi, pour entendre et débattre avec : Mireille Azzoug, Bernard Cassen, Jacques Généreux, Jean-Luc Gréau, Liem Hoang-Ngoc, Jacques Nikonoff, Emmanuel Todd.

Et pour remettre en mouvement une gauche crédible, intelligente, vivante,
créative et généreuse.

http://www.m-pep.org/spip.php?article966

Jacques Nikonoff & Michèle Dessenne
Porte-parole du M’PEP
et le Bureau du M’PEP