Mettre un terme à la financiarisation de l’économie
samedi 24 mai 2008


Résumé

Un des moyens les plus puissants pour rediscipliner le salariat des pays occidentaux notamment par le chômage, et les peuples des pays pauvres par la dette, outre le libre-échange intégral qui se met en place, est la « globalisation financière » (appelée aussi « libéralisation financière ») : elle consiste à effacer toutes les frontières pour permettre la libre-circulation des capitaux.

 
 
 
Poster un message

En réponse à : Mettre un terme à la financiarisation de l’économie

jeudi 3 septembre 2015 par Stephen Derham

Monsieur,

En termes d’histoire financière au Royaume-Uni, les États-Unis et au Canada (et probablement ailleurs) de divers ’crédits nationaux’ etaient manifestes dans l’utilisation de devises eg. ’Bradbury Pound’ (RU), ’Greenback Dollar’ (les Etats Unies) et le ’Candadian Dollar (1935-1976). Malheureusement, nous sommes courrament obligés d’accepter le crédit auprès des banques et des établissements financiers privés a l’internationales et à l’intérêt parce que nos gouvernements ne délivrons plus de nos propres crédits nationaux sans intérêt. On a le capacite d’etre maîtres chez nous (dans le monde disons Anglo-Saxon) mais on n’est pas en realite. Est-ce que le M’PEP est pour ou contre une systeme de ’credit national’ en France ?

Bien cordialement,

Stephen

 

bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
 

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Qui êtes-vous ? (obligatoire)